S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Après notre test de Fire Emblem Fates : Conquête/Héritage, nous vous proposons notre critique du DLC Fire Emblem Fates : Révélation.

La troisième voie

Autant vous prévenir immédiatement : jouer à Révélation sans avoir terminé Conquête et Héritage est totalement dénué d’intérêt. Comme l’évoque le titre, vous serez en mesure de comprendre bien des choses sur les causes de la guerre entre Nohr et Hoshido. On en apprendra notamment plus sur Azura, dont les origines étaient encore très peu éludées, ce qui nous laissait un peu sur notre faim. Alors que Fire Emblem Fates : Conquête et Fire Emblem Fates : Héritage vous imposaient de choisir un camp (votre famille adoptive ou votre famille de sang), Révélation vous offre une troisième voie : refuser de trahir quiconque.

Un choix louable mais lourd de conséquences.

Un choix louable mais lourd de conséquences.

Cette belle et pacifique idée n’est hélas partagée ni par Nohr, ni par Hoshido : ceux-ci vous considèrent immédiatement comme un traitre et exigent votre capture. Corrin, accompagné d’Azura et de Felicia (ou Jakob selon le sexe de Corrin) doit alors se résoudre à fuir le temps d’élaborer un plan. On constate avec plaisir que ce troisième scénario est aussi bien tourné que les deux précédents : à la manière de Conquête et Héritage, l’histoire vous confronte petit à petit à chaque membre de votre famille, mais cette fois-ci dans l’optique de tous les unifier et de les rallier à votre cause. Nous n’en dirons pas plus sur la suite de cette histoire, découvrez et savourez la main experte d’Intelligent Systems !

N’a de DLC que le nom ?

Quand on entend « un DLC pour Fire Emblem Fates est disponible !», on s’attend au mieux à quelques ajouts sympathiques comme des cartes, des objets ou des personnages. C’était sans compter sur Intelligent Systems qui nous présente comme un DLC… un jeu entier. Soyez rassurés, Fire Emblem Fates : Révélation vaut à lui seul le contenu de Conquête ou Héritage, et même bien plus. Comme pour les deux autres épisodes, les six premiers chapitres sont identiques jusqu’à votre choix fatidique, qui ici sera : « Refuser de prendre parti ». La vingtaine de chapitres qui suit propose un point de vue et des batailles totalement inédites. Si certaines cartes, tirées de Conquête et Héritage, sont plutôt classiques, d’autres sont bien plus surprenantes. Par exemple, la carte qui suit le chapitre six est une caverne, plongée dans l’obscurité, qui dévoilera les ennemis cachés uniquement quand vous vous trouverez à proximité d’eux. Il ne sera donc pas rare d’avoir envie de hurler « Mais quelle injustice ! » quand vous vous retrouverez face à une horde d’ennemis, armés jusqu’aux dents, sans que vous soyez prêts pour autant. Par chance, les développeurs nous font grâce des épouvantables situations de Conquête en nous proposant des défis à relever entre les chapitres pour gagner or et points d’expérience, ce qui n’était présent que dans Héritage. Révélation se présente donc comme un mélange très efficace entre Conquête et Héritage, d’autant plus que vous aurez à votre disposition la totalité des personnages présents dans les deux autres versions : au final, pas moins de 70 personnages sont disponibles !

eiucnvfsq2k0lsiuukdh

Personnages masculins accessibles

koalxy7bpifktyev0asf

Personnages féminins accessibles

La présence de batailles supplémentaires est d’autant plus appréciée car vous pourrez tisser des liens entre la totalité de vos personnages, et ainsi recruter toute leur progéniture. Prenez garde en arrangeant vos mariages car les statistiques des descendants de nos héros dépendent directement des membres du couple. L’accès simultané à Nohr et Hoshido est également profitable grâce à la présence de l’intégralité des structures pour le Mode Mon Château : vous pourrez ainsi vous procurer toutes les armes, bâtons et sortilèges du jeu.

Test de Fire Emblem Fates: Révélation
Devant un contenu aussi titanesque que celui de Fire Emblem Fates : Révélations, on ne peut que se demander pourquoi cette perle a été présentée comme un DLC. Des heures de jeu délicieuses vous attendent pour enfin comprendre les raisons du conflit qui a entraîné tant de souffrance dans la vie de Corrin. Pour cela vous aurez à votre disposition un choix d’armes et de personnages plus variés que jamais avec ce cocktail extrêmement réussi de Conquête et Héritage. La seule ombre qui viendra obscurcir la toile vient du prix final que vous coûtera cette belle aventure.
Graphismes8
Son10
Durée de vie10
Jouabilité9.5
Scénario10
Points positifs
  • Une bande-son incroyable
  • Un contenu dantesque
  • Un scénario émouvant et développé
Points négatifs
  • Légère régression des graphismes
  • Peu d'intérêt pour le Mode "Mon château"
  • Prix final élevé pour clore la trilogie
9.5Grandiose
Note des lecteurs: (5 Votes)
6.1

Laisser un commentaire