Splatoon : Interview du producteur Hisashi Nogami traduit en français

Publié le : 13 novembre 20173 mins de lecture

Il y a quelques jours, Nintendo Deutschland (Allemagne, pour ceux qui n’ont choisi « Allemand » au collège) a publié sur leur chaîne Youtube une interview de Hisashi Nogami, producteur de Splatoon. La vidéo n’étant visiblement pas prévu pour être traduite par Nintendo, voici donc une retranscription des propos de monsieur Nogami, en français.

Question: Êtes-vous 100% satisfait de Splatoon ? Sinon, qu’auriez-vous souhaité amélioré ?

Réponse: Je crois que tout les développeurs de jeux vidéo sont perfectionnistes au fond, donc naturellement quand vous regardez un jeu que vous avez créé, vous pouvez penser « Peut-être que j’aurais pu améliorer certaines choses ». Cependant, dans l’ensemble, Splatoon est un énorme succès et a réellement été apprécié des fans, alors nous sommes satisfaits de ça.

Q: Quel avenir voyez-vous pour le jeu de tir le plus populaire de Nintendo ?

R: Comme nous l’avons précédemment annoncé, il n’y aura plus de mises à jour pour Splatoon. Cependant nous continuons de chercher d’autres moyens de supporter le jeu, comme le tournoi Splatoon à la Gamescom ou notre partenariat avec l’Electronic Sports League. Nous sommes très heureux de Splatoon, et nous sommes heureux qu’il ait tant de fans. Aussi longtemps que les fans continueront de soutenir le jeu, nous ferons de même.

Q: Quel est votre opinion sur la scène compétitive de Splatoon ?

R: Splatoon plait à des personnes de tout âge, y compris les familles avec de jeunes enfants. Nous sommes très heureux à ce sujet. D’autre part, nous pensons que le jeu a assez de profondeur pour être joué sur la scène compétitive. Nous attendons de voir avec impatience la scène compétitive croître à l’avenir, avec ce tournoi [ndlr: c’était celui de la Gamescom au moment de l’interview] comme point de départ.

Q: Ayo ou Oly ?

En tant que développeurs, les personnages du jeu sont comme des enfants pour moi, donc c’est une question très difficile pour moi. C’est comme me demander laquelle de mes filles je préfère. Ceci dit, je dois admettre que j’ai choisi l’équipe Ayo lors du dernier festimatch. Malheureusement, cette équipe a perdu.

Plan du site