S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Pour une raison encore obscure, l’annonce de Metroid Prime : Federation Force s’est faite en deux temps. D’abord l’annonce simple d’un jeu nommé Blast Ball pendant les Nintendo World Championships 2015, puis l’annonce du jeu complet lors du Digital Event où on a pu découvrir que le-dit Blast Ball serait une partie de Metroid Prime : Federation Force. Cette semaine, le mode de jeu Blast Ball est arrivé sur l’eShop de la Nintendo 3DS dans une version gratuite, l’occasion de voir si les fans de Metroid ont tort ou raison de lui jeter des pierres à répétition.

C’est pas moche, seulement pas beau à voir

Si les performances techniques vous intéressent, autant admettre immédiatement que le jeu est particulièrement vilain. Un constat pas surprenant, mais il faudra voir les zones de jeu proposées dans le jeu final pour réellement juger ce point, car un jeu peut très bien avoir de faibles performances techniques et malgré tout émerveiller par ses paysages. Dans le cas Blast Ball, dans une arène fermée faisant la taille d’un petit studio de province, on pouvait difficilement se prendre une claque. Si l’aliasing omniprésent et sa 3D peu convaincante ne jouent clairement pas en sa faveur de ce côté-là, pas de quoi non plus crier au scandale en l’état actuel des choses.

Graphiquement le jeu assure le strict minimum.

Mécha tu donc en réserve ?

Il ne nous reste plus qu’à nous attarder sur le concept du jeu. Blast Ball s’apparente donc à un match de football, à ceci près que vous pilotez un mécha et que la balle fait presque la taille du robot. Vous choisissez votre équipe parmi l’équipe Or ou l’équipe Indigo, et votre objectif est donc de tirer sur la balle pour qu’elle entre dans le but adverse. Votre mécha partage ainsi quelques similitudes avec la combinaison de notre chère Samus, la possibilité de charger vos tirs étant celle qui vous sautera le plus aux yeux. Le jeu se pare également de quelques subtilités, avec les déplacements latéraux, la possibilité de verrouiller expressément la balle avec le bouton L, l’utilisation de bonus avec le bouton Y ou encore l’esquive avec le bouton B. Sur le papier, le système de jeu semble donc assez complet. Dans les faits, la maniabilité est, hélas, juste abominable de lourdeur.

Vos statistiques seront transférables dans Metroid Prime : Federation Force.

Entre profondeur et lourdeur

La lourdeur du mécha, parlons-en. En réalité les sensations sont assez similaires à celles de la combinaison de Samus. Hélas, si c’est adapté pour un jeu d’exploration et d’aventure, ça l’est beaucoup moins pour un mini-jeu sportif censé également égayer notre jeu avec des parties entre amis. Ajuster le tir avec la gyroscopie n’est pas toujours agréable non plus, tandis que le verrouillage avec le bouton L relève de la bonne idée. Vous êtes en proie avec un ennemi mais la balle se rapproche dangereusement de votre but ? Le bouton L vous permet de partir directement dans la bonne direction et tenter de sauver votre peau. Vous visez la balle mais un ennemi vous attaque dans le dos ? Dans ce cas, comptez facilement deux ou trois secondes le temps de vous retourner. Inutile de vous dire que face à un ennemi expérimenté ou deux ennemis simultanément, vous pouvez déjà préparer vos dernières paroles, d’autant plus que votre mécha n’est pas d’une solidité à toute épreuve. Si bien qu’au final on n’est plus vraiment certain si le but du jeu est d’handicaper ses adversaires ou de tirer sur la balle. Peut-être qu’un mode de jeu proposant des affrontements en 3 vs 3 sans balle au milieu aurait été plus judicieux, et plus agréable à jouer.

Les serveurs de cette démo gratuite fermeront le 30 Septembre 2016.

Preview de Metroid Prime : Blast Ball
Dur d’appréhender ce mode de jeu. Si le mécha est doté de suffisamment de possibilités, le jeu se montre hélas à la fois trop mou (dû à la lourdeur du mécha) et trop brouillon (jusqu’à six joueurs simultanément peuvent tirer dans tout les sens sur la même balle, sans compter les bonus que certains joueurs peuvent avoir, le tout dans des arènes à l'espace réduit). Simple mode de jeu bonus dans le jeu complet, il peut malgré tout être sympa si six amis y jouent en local. En revanche pour les autres, le plus gros morceau restera encore les missions jouables en multijoueur. Et pour voir le Blast Ball complet, il faudra patienter jusqu’au 2 Septembre avant de découvrir ce qu’il réserve pleinement, ou si on a déjà tout explorer.
50%Perfectible
Note des lecteurs: (7 Votes)
42%

Une réponse

Laisser un commentaire