Pokémon GO : le début de la fin

On ne présente plus Pokémon GO, succès international en tous points, incontournable, inégalable, incroyable… et « périssable » ? Comme le dit si bien l’adage, toute bonne chose a une fin, et Pokémon GO ne semble pas déroger à la règle…

C’est du moins ce que semble penser le site Survey Monkey, leader mondial dans le domaine statistique concernant les nouvelles technologies. C’est ce même site qui avait, il y a quelques mois, prophétisé la disparition progressive de l’application Miitomo que l’on constate aujourd’hui.

Aujourd’hui, c’est donc au succès de Pokémon GO que les chiffres de Survey Monkey s’attaquent, constatant une baisse progressive de plusieurs variables.

Les premiers chiffres révèlent dans un premier temps que le nombre d’utilisateurs actifs à la journée a atteint un pic au 14 juillet, soit une semaine après la sortie du jeu, pour environ 25 millions d’utilisateurs ce jour-là. Depuis, cette valeur est en baisse constante…

Autres chiffres significatifs : le nombre de téléchargements, qui est également en baisse. Ici, les valeurs sont à interpréter différemment. En effet, le pic est situé à la date de sortie, significatif du buzz qu’a causé Pokémon GO dès son premier jour d’apparition. Très vite, les téléchargements sont redescendus vers des valeurs « normales », augmentant progressivement jusqu’au 12 juillet.

Enfin, derniers chiffres et pas des moindres : le nombre de recherches Google montrant l’intérêt des joueurs (possédant déjà le jeu ou désirant se le procurer) qui est également progressivement en baisse depuis le 16 juillet…

Les chiffres sont assez évocateurs quant à l’évolution de la cote de Pokémon GO tirant vers le bas. Cependant, il est important de noter que les chiffres de Survey Monkey sont valables pour les Etats Unis et que, bien qu’un modèle similaire soit probable à l’échelle mondiale, certains pays tels que le Japon laissent à penser le contraire ! De plus, de nombreux pays telle que la France attendent toujours leur version de Pokémon GO

Le jeu n’est qu’à sa période de lancement et il est difficile de se prononcer avec exactitude sur le futur de Pokémon GO, reste à savoir si la courbe continuera à chuter, ou si elle s’inversera.